Acceuil Plexicrew

Accueil > Les news de l’équipe première > Aux bons souvenirs de Mulhouse

Aux bons souvenirs de Mulhouse

dimanche 27 septembre 2015, par Guitch

Les corsaires ont signé leur première victoire de la saison. Un succès 4-3 scellé par Antoine Houque à 10 minutes de la fin.

L’histoire se répète. Les scorpions de Mulhouse sont une nouvelle fois venus se casser les dents dans le chaudron dunkerquois. Comme ces dernières années, c’est un transfuge de l’Alsace qui a mis son ex équipe à terre. Après Ballet et son but vainqueur l’an dernier et les prestations colossales de Martel, c’est Joé Dubé qui s’est fait un malin plaisir de se rappeler aux bons souvenirs des scorpions. Auteur d’un doublé et d’un grand match sur le plan défensif, le numéro 92 a été un des artisans majeurs du premier et mérité succès de la saison. Mais résumer cette victoire à la seule prestation de Dubé serait réducteur pour une équipe dunkerquoise vaillante, dans la droite ligne de celle aperçue une semaine plus tôt face à Anglet. Mais cette fois, elle n’a pas tremblé au moment de conclure !

Joe Dubé, transcendé lors du match contre son ancienne équipe

Le premier tiers augure d’un match accroché, comme souvent entre les deux équipes. Ce sont les deux portiers qui se mettent en évidence. Le jeu est propre et agréable, tout juste perturbé par Michael Buonincontri qui chatouille la mitaine de Guillaume Richard qui venait de geler le palet. Les power play proposés aux deux équipes ne donnent rien.

L’indiscipline dunkerquoise offre des opportunités aux scorpions en début de seconde période mais le box play maritime gêne clairement des visiteurs pas spécialement inspirés en supériorité. Le temps fort mulhousien est tué. Les alsaciens sont immédiatement punis, Vit Budinsky profite du travail de Buonincontri pour ouvrir la marque (1-0). Le tchèque inscrit son 4ème but en deux matchs et délivre Raffoux. Il est imité une bonne minute plus tard par Joe Dubé, lui aussi servi par Buonincontri, auteur d’un excellent travail dans la zone offensive (2-0). Le break permet au HGD de voir venir mais les joueurs d’Antoine Richer multiplient les fautes, comme face à Anglet. La sentence finit par tomber, Martel ne pouvant que freiner le tir de Plusny, Klejna saisit l’opportunité pour pousser le palet dans les filets (2-1). Les mulhousiens mettent la pression. Sur l’aile droite, Ten Braak surprend son vis à vis et vient tromper Martel dans un angle fermé une minute avant la pause (2-2).

Le jour de gloire d’Antoine Houque

Tout est à refaire et le momentum est clairement pour les scorpions à ce moment du match. Mais ce diable de Dubé va remettre les corsaires dans le sens de la marche. Il reprend instantanément une mise au jeu en zone offensive. Guillaume Richard n’y voit que du feu et s’incline (3-2). Les mulhousiens ne se laissent pas faire et continuent de pousser. Le salut vient une nouvelle fois de Ten Braak servi par l’ex dunkerquoise César Joffre (3-3). A 15 minutes de la sirène tout est encore à refaire. Le HGD soutient clairement la comparaison, la danger peut venir de partout. Le premier trio est souvent dangereux mais ne parvient pas à conclure. Le public de Raffoux pousse et c’est un joueur local qui va le délivrer. Bien servi par Destoop depuis l’arrière de la cage, Antoine Houque qui n’avait plus marqué le moindre point en D1 depuis 4 ans crucifie Richard. Raffoux exulte ! Il reste 10 minutes à tenir. Les scorpions continuent d’assiéger la cage d’un Martel impeccable. Ils doivent faire face à quelques contre attaques cinglantes mais non décisives. Le retrait du portier visiteur et l’ultime pénalité infligée à Janik n’y changent rien, le HGD tient ses 3 points.

Destoop peut exulter, il vient de servir Houque qui signe son premier but en D1 depuis 4 ans ! - Copyright Plexicrew CD

Une victoire qui récompense un début de saison prometteur malgré un calendrier compliqué. Pourtant privés de Thomas et Ballet et avec un Côté non remplacé pour le moment, les corsaires sont au niveau. Après 3 journées ils pointent à la 8ème place et se positionnent en candidat aux play offs. Pour cela ils devront enchainer. La rencontre qui se profile face au Mont Blanc semble plus abordable mais il faudra se méfier des Yétis qui ont donné du fil à retordre à leurs adversaires depuis le début de saison.